Une marche dans l'ombre

IDENTITÀ

Féminin
AGE : 24
MESSAGES : 366
P.A : 53

FEAT : NAOTO FUYUMINE - Dogs bullets & carnage
METIER : Détective associée à la Police.
♒ Venetian


avatar

Le contacter?

Voir le profil de l'utilisateur



«Au coeur de l'obscurité, dit-on, se trouve toujours une lueur d'espoir. Bien qu'un infime, et inexistante aux yeux de tous, elle persiste à exister dans les pénombres de chacun. C'est le pouvoir de croire en son existence qui définit le bien et le mal. Chaque homme bien qu'identique sur un point scientifique reste unique. L'esprit est un don que chaque homme possède qu'il soit bon ou mauvais, et c'est ce qui nous permet de créer une multitude de possibilités infinies.

Depuis toujours l'Homme cherche la paix, entraîne des guerres pour promouvoir cet acte noble. Mais à la fin de toute chose ne reste que le désespoir et la colère. A contrario, l'Homme chercher aussi inconsciemment que consciemment la destruction, le pouvoir. Devenir plus puissant. Il entraîne la chute inexorable de son esprit, s'effondrant dans la folie, détruisant tout espoir et liberté. A quoi sert-on?»


Comme une chanson encrée dans l'âme de Lacie, ce discours que son père lui avait autrefois tenu, ne cesse de revenir et de repartir. Elle ne se souvient plus de ce qu'il lui avait répondu. L'avait-il fait? «A quoi sert-on?» Comme une douce mélodie, trottant indéfiniment dans sa tête, la réponse reste toujours autant un mystère. Même après des dizaines d'années après. Y a-t-il au moins une réponse? Ceci restera-t-il le mystère de l'Homme pour toujours?

Un tic tac récurrent. Couchée sur son lit, fixant son plafond comme il était prêt à se détacher en le quittant des yeux, la jeune femme ne cessait d'y repenser, encore et encore. Se perdant dans les méandres de son esprit. Elle n'était qu'une poupée livrée à ses pensées, attendant patiemment qu'on tire les ficelles qui l'actionneraient. Elle ne bougeait pas, seul son souffle automatique indiquait qu'elle était bel et bien vivante.

Alors que les nuages défilaient encore et encore, un rayon de la lune vient se poser sur le visage de Lacie. Une réaction. Elle plissa des yeux, cette lumière bien que faible la dérangeait. Lentement et doucement, elle tourna la tête vers la fenêtre et observa la lune. Elle était si ronde et si belle, seule dans le ciel. Un soupire. La jeune Holmes se redressa, assise sur son lit et sa claqua les joues. Ce n'était pas de la fatigue loin de là, il lui fallait retrouver ses esprits, éviter de se perdre encore de ses pensées. Elle se leva et prit la première veste et écharpe sous la main et claqua la porte de son appartement. Elle était en route.

Brrrrr. Ce froid devrait être puni par la loi.

Recroquevillée dans sa veste et son écharpe, on ne pouvait percevoir que son nez, son souffle brumeux et ses yeux. Lacie marchait dans ce dédale de ruelles, mais ne semblait loin de là perdue. Bien au contraire, en quelques minutes elle était arrivée à destination. Le parc. Un endroit peu recommandé la nuit, surtout en ces temps là. Mais rien n'allait l'empêcher d'y aller. C'était toujours en ce lieu qu'elle aimait se retrouver pour souffler un peu, se vider l'esprit, se déconnecter de la vie quotidienne qui s'emparait de plus en plus de ses pensées. Il fallait qu'elle s'aère.

Enfin posée, seule dans cette immense verdure. La jeune femme reprit la position dans laquelle elle était, allongée , fixant dans un premier temps le ciel étoilée, puis fermant ensuite ses yeux. Le vent, doux et agréable se glissait dans ses cheveux, caressait son doux visage, comme si il était devenue une berceuse. Il n'y avait aucun bruit, les oiseaux dormaient, les poissons restaient calme, l'eau ne bougeait plus. Alors que le calme venait de s'installer, Lacie percevait de légers bruits. Cela ressemblait à des gens qui discutaient. Impossible cependant de décerner quoi que ce soit, on ne comprenait que de vulgaires sons sans aucun sens. Rares sont les aventuriers à venir ici à cette heure...

Intriguée, elle se leva en silence tentant de cacher sa présence. Intuitivement, elle savait qu'il y avait quelque chose de louche, d'anormal. Mais objectivement, ce n'était probablement que deux ou trois farfelus qui étaient venus ici pour être au calme visiblement. D'un pas léger, Lacie se dirigeait peu à peu jusqu'à eux en toute discrétion. Elle n'arrivait qu'à percevoir deux silhouettes, deux jeunes filles visiblement. Aucun gangster à l'horizon, aucun psychopathe semblait-il, mais sa curiosité n'était satisfaite.

Qui êtes-vous?
Ce post a été écrit dans le sujet « Une marche dans l'ombre » le Sam 29 Sep - 15:01.


IDENTITÀ

MESSAGES : 14
P.A : 35

♙ Checkmate


avatar

Le contacter?

Voir le profil de l'utilisateur



« Que faire ? Qui croire ? A qui faire confiance ? Pourquoi devrait-il lui-même éduquer cette impossible nouvelle recrue qu'était Seira ? Au moins, il pourrait se défouler sur elle vu ce que cette demoiselle agaçante lui faisait subir. Dire qu'il faisait un beau rêve avec Lacie. Enfin, il se leva promptement, aux aurores comme toujours et fila se débarbouiller le visage en traînant des pieds, d'une humeur de chien aujourd'hui.

« Une foi propre comme un sous neuf, il alla s'habiller. Simple bien sur, pas la peine de mettre des froufrous ou des fanfreluches inutiles. C'était pour les filles ça. Soupirant, il prit un t shirt simple noir ainsi qu'un pantalon de toile de même couleur, souple et pratique. Alexei se frotta les yeux comme un enfant, franchement fatigué puis il alla brosser soigneusement ses cheveux, seul vrai travail du matin en réalité.

« Ceci fait, il s'attacha sa longue tignasse noire et se dirigea vers le QG des Shade Space. Il était temps de partir. Cependant, il espérait vraiment que ses deux acolytes étaient prêtes sinon il risquait de voir rouge. Le roi arriva rapidement, marchant d'un bon pas, il fallait bien avouer. Cependant, ce qu'il trouva l'énerva encore plus. Il griffonna rapidement sur un bout de papier quelques mots d'une belle écriture cependant. »


« Rendez-vous au Parc. Illico presto ou je vous coupe les cheveux et vous les fait magner. »

« Satisfait, un léger sourire étira ses lèvres avant qu'il ne parte en direction du parc. Il était temps pour lui de courir un peu, cela dénouerait ses muscles et surtout chasserait le sommeil. Sa foulée était rapide et son souffle régulier. Il était à peine essoufflé lorsqu'il atteignit le parc. Alexei grimpa dans un arbre et attendit patiemment l'arrivée des deux demoiselles.

« Lorsque ces dernières arrivèrent, il vit une nouvelle demoiselle entrer dans le jeu. Il sourit malicieusement en reconnaissant sa Lacie. Sautant prestement au sol, il arriva devant le groupe.

-Bonjour mesdemoiselles. Lacie, comment te porte-tu ?
Ce post a été écrit dans le sujet « Re: Une marche dans l'ombre » le Jeu 8 Nov - 16:09.



Page 1 sur 1 ? ?

Une marche dans l'ombre


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DARK WOOD CIRCUS; :: VENISE :: Parc-